Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Publié le par Andre Marie Springer

Pour nous Occidentaux, l’une des dates les plus importantes de notre vie est le jour de notre naissance. Les Vietnamiens eux attachent énormément d’importance au jour de la mort. C’est ce jour qui sera célébré par les descendants de la famille ou par la nation dans le cas d’un héros à caractère patriotique. Dans le culte des ancêtres on présente des choses matérielles : nourriture, fleurs, eau ou alcool de riz, encens. On offre aussi des fac-similés d’objets de la vie quotidienne que le mort appréciait particulièrement. Ces objets – argent, vêtements, maison moyens de locomotion – sont brulés afin de parvenir à leur destinataire.

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Tout est possible : téléphone, chaussures, chemises ou pantalons de toutes marques (bien visibles), motos de toute marques voire automobiles, maisons. Afin d’éviter la mesquinerie – il ne faut pas prendre les esprits pour des imbéciles – il est préférable que les objets-papiers soit de taille identique aux originaux (les motos et les voitures par exemple). Une exception est faite pour les maisons mais elles restent de taille imposante sinon ça fait pauvre. Les demandes spéciales, style dernière BMW bleue coupée sport, se font évidemment sur commande.

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Les billets de banque mais aussi des valeurs plus sures avec les lingots d’or.

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Les dernières tendances mode en matière de chaussures, sacs à main et le patron nous présente le retour des pinces sur les pantalons (disponibles en toutes tailles et toutes couleurs). La tète en bas, les serviteurs que l’on place dans les maisons de papier. Le court de tennis et la piscine sont en option.

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Là on passe aux choses plus sérieuses ; c’est une robe pour l’Empereur de Jade de la Pagode du même nom. Une autre en bleu suivie d’un vêtement simple pour Bouddha (investissement minime, efficacité maximum).

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

La famille est dans les papiers votifs depuis une centaine d’années. Le commerce est florissant. C’est un art de l’éphémère puisque toutes les réalisations sont destinées à très court terme à partir en fumée et que la tradition est encore très vivace. Le fils nous présente la coiffure de l’Empereur de Jade. A l’arrière plan on distingue les baguettes de bambou et le papier servant à confectionner les offrandes. A partir de matériaux très simples ils confectionnent des objets très élaborés ; c’est évidemment un des critères de la maitrise de l’activité.

VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).
VIETNAM : Saigon - Les petits papiers (votifs).

Le patron nous montre la confection d’un habit de cérémonie. Fier de lui et il a raison.

Commenter cet article