Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LAOS : DES JARRES DANS LA PLAINE.

Publié le par Andre Marie Springer

Le Laos a reçu à lui tout seul plus de bombes que tous les pays de la seconde guerre mondiale. Record du monde. Tout le monde est jaloux : les Laos comme d’hab ne faisaient rien, à écouter peinards le riz pousser et crac ! champions du monde de réception de bombes. Aucun mérite au contraire de certains qui attaquent des ambassades, détournent des avions et les claquent sur des tours, qui provoquent, calculent, déclarent, déclament et en plus possèdent du pétrole... Les Laos rien de tout ca. Je te le dis : le monde est injuste. Donc record du monde, jamais égalé et qui ne le sera jamais : maintenant on donne dans le drone et dans le chirurgical, dans l'économique ; les B52 c’était plutôt tapis de bombes mais ils n’ont plus les moyens. Les B52 qui allaient bombarder le Nord Vietnam, comme on disait alors, s’il leur restait des bombes, ils les larguaient sur la Plaine des Jarres. L’excuse c’est qu’il y avait toujours dans le coin des divisions vietnamiennes venues aider les Laos et que surtout s’ils ne repartaient pas à vide ils n’avaient pas assez de kérosène pour regagner leurs bases. Alors boum et puis pfft aussi car ils larguaient également des bombes à fragmentation (30% du largage). Tu ne sais pas ce que c’est qu’une bombe à fragmentation ? Facile : tu as un emballage fait de deux grands demi-cylindres (les Laos les ont récupérés pour faire des barbecues formidables, entre autre) et tu le bourres de balles de tennis. Bon évidemment ce ne sont pas des balles de tennis, qu’en feraient-ils ? ils n’ont ni les raquettes ni le filet; ce sont des mines et celui qui a inventé ça était un bel enfoiré : les enfants adorent ça (50% des victimes sont des enfants). Quelquefois elles sont enfouies profondément et remontent lentement. Quand le gars laboure sa rizière, 40 ans après, il ne fait pas qu’exploser de joie. Officiellement, durant la guerre, il n’y a jamais eu un seul soldat américain sur le sol lao et jamais un avion de l’armée américaine n’a survolé le Laos. L’avouer c’est mettre le doigt dans un engrenage très dangereux : entre les gars qui continuent de sauter (le matériel militaire est toujours plus performant que le civil ; tes appareils ménagers tombent en panne au bout de 3, 4 ans par contre les mines, 40 ans après, elles fonctionnent toujours), donc entre les estropiés qu’il va falloir indemniser et le déminage (très cher le m²) de la zone, ça n’est pas possible, trop cher. De toute façon personne ne ment puisque tous les dossiers sont inaccessibles : tout est classé top secret jusqu’à nouvel ordre. Allez quelques chiffres pour bien plomber l'atmosphère : 2 millions de tonnes de bombes sur le Laos soit 20,8 bombes par habitant; 350 000 morts, quand même 1/10 de la population. J'ai menti en disant que le gouvernement américain ne faisait rien: tous les ans il verse royalement une obole de 3,1 millions de $ pour le déminage. La générosité n'est plus ce qu'elle était : les U.S.A. avaient dépensé 17 millions de $ par jour, j'insiste par jour, pendant 9 ans pour bombarder le pays. En plus le dollar s'est cassé la figure.

LAOS : DES JARRES DANS LA PLAINE.

Dans la Plaine des Jarres il y a des … jarres. Alors ne jamais, jamais demander à un guide lao le pourquoi des jarres. Tu serais gêné pour lui. Il va te sortir une histoire de confection d’alcool de riz par des anciens géants. Ben oui, on fait traditionnellement l’alcool de riz dans des jarres sinon à quoi serviraient les jarres, pourquoi on se serait donné la peine de les inventer ? Donc jarre = alcool de riz. Ils faisaient de sacrées bringues dans le temps car les fameuses jarres - celles qui restent - font parfois 2 m de hauteur. Ils tenaient la route les ancêtres! Ce sont en fait les vestiges d’une ancienne civilisation mégalithique, des urnes funéraires, enfin on suppose, certainement, peut-être, on ne sait pas trop, on subodore car avec tout ce qui est tombé c’est un miracle qu’il y ait encore des jarres. Pour l’instant on démine ; ça dure depuis 40 ans et il y a encore beaucoup de boulot. Tu peux visiter le site mais tu restes sur le chemin avec les cailloux blancs du Petit Poucet démineur et tu écoutes le guide. N’essaie pas de faire le malin en voulant faire une photo originale des jarres sous un angle que personne n’a encore pris. Tu t’éclaterais trop, évite. Donc voila 2 images non originales des fameuses jarres ; elles ont été prises chacune à des millions d’exemplaires, au moins.

LAOS : DES JARRES DANS LA PLAINE.
LAOS : DES JARRES DANS LA PLAINE.

Commenter cet article