Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Publié le par Andre Marie Springer

Devinette, vous adorez ça. Qu’ont en commun Lao Tseu, Bouddha, Napoléon, Nguyên Binh Khiêm (un poète et prophète vietnamien du XVIème mais c'est vraiment du local), Victor Hugo, Aristide Briand, Jésus Christ, Allan Kardec, Mahomet, Pasteur, Jeanne D’Arc, Lafontaine, Chateaubriand, Confucius, Flammarion, Descartes, Sun Yat Sen, Périclès, Lénine, Shakespeare ou encore Winston Churchill ? Si vous n’êtes pas allés au Vietnam réponse impossible : ils font tous partie du panthéon caodaïste.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Le Caodaïsme, comme le Minh Ly - je vous renvoie à l’article correspondant - est une religion syncrétique. Elle lui est légèrement postérieure et procède un peu des mêmes principes. Lors d’une séance de spiritisme, en 1921, un nommé Ngô Van Chiêu entre en contact avec l’esprit « AĂÂ ». Attention le nom c’est du pur vietnamien ; on entre en terrain glissant et subtil : les différentes prononciations de la lettre A par les Vietnamiens. Ici vous en avez trois – ne comptez pas sur moi pour les dire à voix haute, je ferai sourire, discrètement, mes ami(e)s vietnamiens. Il y a beaucoup d’autres a, de i, de o, de e et même de choses etranges qui n’ont jamais été articulées par une bouche européenne, ce qui rend la langue vietnamienne difficile à comprendre ou/et à prononcer. Certaines mauvaises langues disent même que c’est grâce à elle que les Vietnamiens ont gagné la guerre en 75. Il est évident que les gros balèzes du Bronx ou de Harlem ne pouvaient pas gagner face à des petits nerveux qui font la différence entre un e postérieur arrondi semi-fermé et un e antérieur non-arrondi semi-ouvert : c’était couru d’avance. Pour les quelques vicieux style linguistes ou professeurs de langue voici un échantillon, les normaux peuvent passer le tableau.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Donc séance de spiritisme en 1921 :

- Esprit es-tu là ?

- Oui.

- Chouette, quel est ton nom ?

- AĂÂ

- ?????...

Je sais ça vous rappelle Moise et sa rencontre au Sinaï : on n'est pas dans l'original, on est dans le syncrétique. Là, l’esprit est gentil et il se met au niveau : la seconde séance il te la joue très vietnamien et il dit au gars : Soyons simple appelle moi Esprit Supérieur (Cao Dai). Et c’est parti. La secte réussit et devient une religion (quand même 5 millions d’adeptes de nos jours). Pour qu’une secte réussisse et devienne une religion il te faut de l’ordre, une hiérarchie, toujours. Il faut une structure et ceux qui excellent dans le genre ce sont les militaires, on ne peut pas leur contester ça. Le Bouddhisme et le Jainisme, les deux religions parait-il les plus non-violentes du monde, ont été créées par des militaires : Bouddha et Mahâvîra appartenaient tous deux à la caste des guerriers. L’ordre, les Vietnamiens aiment bien : ça rassure, on sait où on va ; l’ordre c’est bien même si on essaie, spécialement dans le Sud mais le Nord n'est pas exempté, de le contourner ensuite par tous les moyens.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Quand on entre dans le temple de la maison-mère à Tay Ninh dans le Delta, on n’a pas une impression de sérénité, de religiosité, non on sent l’ordre et le rituel, la parade, rien ne dépasse et rien ne doit dépasser : il y a des maitres de cérémonies et des gardes avec des brassards. Tout le monde est sous surveillance, spécialement les visiteurs et on les canalise : on les contrôle. Essayez donc - comme moi - de tenter de prendre une photo en vous mettant au milieu de la nef : vous allez avoir les gros yeux, les gros coups de sifflet aussi. Quand nous sommes arrivés c’était la fête…des morts comme d’habitude. Les Caodaïstes, comme ils sont en contact permanent avec l’au-delà, choient beaucoup leurs morts mais pas beaucoup les vivants : d’habitude dans des anniversaires comme ça on te sert à boire, à manger, on te tape sur l'épaule, on te demande d’où tu viens, ton nom ; là rien, austère : musique et cantiques et il faisait plutôt soif.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Les Caodaïstes ont parfois eu des épisodes violents dans leur histoire (on chuchote des histoires de cache d’armes sous l’autel principal) et des options malheureuses (perdantes) durant la guerre de 1975. Mais tout est rentré dans l’ordre et les tables peuvent tourner paisiblement.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Quand on s’approche du Temple on a l’impression de rentrer dans un billet de 1 $ : ce sont les mêmes symboles. Si on veut trouver un style ce serait du Saint-sulpicien franc-mac qui a trop fumé.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Comme on ne se refait pas, un dernier petit mot méchant sur les Cao Dai ; il n’est pas de moi mais de Graham Greene : " Le Christ et Bouddha contemplent du plafond de la cathédrale une Fantasia orientale à la Walt Disney, dragons et serpents en Technicolor ". Fait gaffe Graham, il y a Victor qui te fait les gros yeux depuis son nuage et sa copine Jeanne d'Arc porte son sifflet à ses lèvres.

VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "
VIETNAM : DELTA : Cao Dai ou "Victor, es-tu là ? "

Lectures et informations complémentaires :

Roman : Graham Greene, Un Américain bien tranquille.

Film : Un Américain bien tranquille (2002) de Philip Noyce avec Michael Caine, pour la qualité de la reconstitution, la beauté et la complexité des portraits de femmes vietnamiennes.

Commenter cet article