Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Publié le par Andre Marie Springer

Bharhut est désormais un petit village du Madhya Pradesh. C’est là que fut édifié un des grands stupas indiens. La dynastie des Maurya – peut-être le célèbre Ashoka lui-même – débuta les travaux vers la fin du IIIe siècle avant J.C. Un stupa, pour faire simple, c’est souvent un reliquaire de forme semi-sphérique autour duquel les fidèles bouddhistes pratiqueront la circumambulation dextrogyre (tourner autour dans le sens des aiguilles d’une montre en langage normal). Tout le monde fait ça ; pour les Chrétiens le prétexte s’appelle le Chemin de Croix. Une remarque : l’Occident utilise la ½ sphère en architecture et généralement elle est creuse (le dôme du Panthéon à Rome par exemple) et on déambule dedans; en Inde et en Asie, la ½ sphère est pleine et on déambule autour. Quand le stupa ne fait pas office de reliquaire, il peut contenir des objets saints ou exhiber des stèles exposant la doctrine bouddhiste. Les stupas connaitront les variations et adaptations du Bouddhisme avec les traditions locales : en thaïlande ils deviendront des chedis, au Laos des Thâts, au Sri Lanka des dagobas, au Myanmar des pagodes, au Tibet des chörtens etc... La légende veut que , à la mort de Bouddha et à l'encontre de ses recommandations, ses cendres furent réparties entre les huit principaux princes de l'époque qui construirent 8 stupas afin d'abriter les reliques. Le stupa de Bharhut ainsi que celui de Sanchi faisait partie du lot original. Voici une image de celui de Sanchi que l'on peut encore voir in situ.

 

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

A Bharhut voici ce qui en reste:

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Personne ne va donc plus à Bharhut. On a néanmoins une idée assez précise du stupa:

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Le stupa était ceint d'une balustrade. A l'origine en bois, elle était destinée à empécher les animaux de s'approcher et de permettre aux fidèles de pratiquer leur rituel en toute quiétude. Il en a été retrouvé le quart à partir de 1873 par Alexander Cunningham qui dirigea l'Archaeological Survey of India durant 24 ans. Le tout a été déplacé en 1876 à l'Indian Museum de Calcutta dont il est un des chef-d'oeuvre. On peut parler comme souvent en Inde de fossilisation de formes originellement en bois. La palissade faisait originellement 66 m de long. Les poteaux principaux comportent des personnages masculins et féminins. Ils sont une précieuse mine d'information sur la mode, les coiffures, les bijoux de la haute société de la dynastie Shunga sous laquelle elles ont été réalisés.

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Les Yakshini (yaksha au masculin) sont des divinités hindouistes, belles et sensuelles; en fait elles ressemblent aux fées. Ce sont des esprits de la nature généralement bienveillants. Ce sont des gardiennes à la fois de la Terre et des lieux qu'elles fréquentent. Elles sont associées à Kubera, dieu des richesses et du monde souterrain (les mines, les pierres précieuses, les minerais). Il est donc légitime de les retrouver en bonne place sur la balustrade protectrice du stupa.

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Ici un guerrier grec; c'est un témoignage important de la présence et de l'influence des grecs en Inde à cette époque et dans les périodes antérieures. Le premier grand empire indien - l'empire Gupta - est né du traumatisme causé par l'irruption d'Alexandre le Grand en Inde en 325 avant J.C. et de la prise de conscience des dangers que pouvaient représenter de grands empires limitrophes. Il faudrait revoir à la hausse les mouvements des hommes et des idées dans l'antiquité. Il y eut de tout temps des voyageurs, des commerçants véhiculant certes des biens, des richesses mais aussi des modes de vie, des thèmes religieux ou artistiques. Le fameux triple déhanchement des statues indiennes - tribhanha - est emprunté à la Grèce et notamment à Praxitèle.       

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
Sudarsana Yakshini

Sudarsana Yakshini

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Ci-dessous un éléphant portant un reliquaire contenant certainement les cendres du Bouddha lors du partage de celles-ci entre les 8 différents princes indiens.

L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum
L'écrin du stupa : Inde - west bengal - Kolkata - Indian Museum

Bonus: pour les amateurs l'intégralité des images de la balustrade du stupa de Bharhut ici:

https://www.flickr.com/gp/amspringer/Xhe78p

Commenter cet article