Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Publié le par Andre Marie Springer

Sur la seconde plateforme du temple se trouvaient le saint des saints surmonté d'une tour de 70 ou 80 m de hauteur et placée devant, la grande salle de réunion. Pour accéder à cet ensemble vous êtes obligés de passer entre 2 énormes statues encadrant l'escalier. Tous les guides vous diront (pudiquement) qu'elles représentent un lion terrassant un éléphant. Soyons un peu moins naïfs et considérons la position du lion et de l'éléphant et surtout les expressions des deux animaux.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

L'éléphant représente le Bouddhisme et le lion ce que nous nommons l'Hindouisme. Durant 800 ans l'Inde fut bouddhiste. Il ne faut jamais oublier que cette philosophie-religion-mode de vie (entourez ce qui vous convient) fut créée par un membre de la caste des guerriers. Qui dit soldat dit hiérarchie, structures, efficacité d'où le succès immédiat du Bouddhisme. La dynastie Maurya (321 à 185 av. J.-C), notamment l'empereur Ashoka, utilisa et conforta la primauté du Bouddhisme, la transformant en religion d'état. On a une situation un peu similaire à celle de l'Eglise catholique en Occident à la fin de l'Antiquité et au début du Moyen Age. L'écriture semble un impératif à la pérennité d'un empire alors qu'à ses débuts sa pratique était souvent limitée à une utilisation commerciale - inventaire - ou religieuse - codification des rites. Les religieux donnaient aux dynasties guerrières batisseuses d'empires la possibilité de pérenniser leur réalisation. On a ici un échange classique de bons procédés: mise à disposition de savoir-faire contre protection doublée souvent d'un contrat d'exclusivité. La construction du temple de Konarak au XIIIème siècle se situe à une période où l'Hindouisme peut de nouveau se prévaloir du titre de religion dominante, le Bouddhisme perdant progressivement de son importance pour ne toucher de nos jours qu'à peine 1% de la population indienne.  Un peu plus loin, on trouve un bas-relief discret explicitant un peu plus, avec un humour certain, le propos des grandes statues de l'escalier d'accès.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Il a été dit précédemment que Surya est souvent représenté sur le char solaire tiré par 7 chevaux. En voici un.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Il subsiste 6 chevaux sur les 7 originaux parfois en très mauvais état de conservation mais au départ cela devait donner ça:

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Toute la plateforme supportant la tour et la grande salle peut être considérée comme le char du dieu soleil. Le temple est un char au sens premier du terme: un ratha (en sanskrit un char, en latin cela donne rota et en français une roue). Les premiers chars de procession étaient en bois. Ils le sont toujours d'ailleurs.

Char de procession du Temple de Banashankari Amma à Badami, photo de 1855.

Char de procession du Temple de Banashankari Amma à Badami, photo de 1855.

Char de procession du temple d'Ulsoor à Bangalore vers 1870

Char de procession du temple d'Ulsoor à Bangalore vers 1870

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
James Fergusson : procession du Ratha Yatra Festival à Puri, XIXème siècle.

James Fergusson : procession du Ratha Yatra Festival à Puri, XIXème siècle.

Timbre indien commémorant la procession des chars à Puri.

Timbre indien commémorant la procession des chars à Puri.

Il y eut une pétrification des formes comme l'affectionne particulièrement l'architecture indienne.

Temple de Vitthala à Hampi, état du Karnataka.

Temple de Vitthala à Hampi, état du Karnataka.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

C'est ce qui s'est passé dans le temple de Surya : toute la plateforme est considérée comme un char de procession, le char du soleil. Le char dispose de 24 énormes roues de pierre d'un diamètre de 3 mètres réparties sur les côtes latéraux.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Il semble qu’on ait affaire à une complexe machinerie : un cadran-agenda solaire. Chaque roue dispose de huit rayons soit trois heures d’intervalle entre chaque rayon. Entre chaque rayon, sur la périphérie, on compte 2x90 oves, la distance entre deux oves équivalant à 90 secondes. Des guides démontrent constamment cela sur place (pour nos amis anglicistes voir les vidéos sur youtube). Les ombres portées semblent indiquer les activités les mieux adaptées à ces moments de la journée.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Néanmoins des oves on en voit partout et nous ne disposons d’explications que pour certaines d’entre elles. Il semblerait que nous soyons face à une machine extrêmement complexe, voire ésotérique, dont nous avons officiellement perdu le mode d’emploi. De plus la démonstration n’est valable que pour les premières roues…

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Là, évidemment on a affaire à des asanas de yoga. Certainement aussi à des références sur les éléments.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Vakrasana ou posture de la torsion.

Vakrasana ou posture de la torsion.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Nâdî Shoddhana : respirer alternativement par l'une ou l'autre narine.

Nâdî Shoddhana : respirer alternativement par l'une ou l'autre narine.

Utilisation de la sangle de yoga.

Utilisation de la sangle de yoga.

Vrikshasana ou posture de l’arbre.

Vrikshasana ou posture de l’arbre.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

On retrouve également sur les murs de grands classiques de l'érotisme indien ayant également une signification ésotérique: la femme au miroir le miroir est ici un symbole de sagesse et de connaissance menant à l'Illumination)

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

la chevelure (la trame de l'univers est constituée par les cheveux de Shiva)

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

la tireuse d'épine (idée de progression)

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

la jeune fille et les singes espiègles.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Ici une combinaison de deux thèmes: la chevelure et la femme arbre. Remarquez les semelles compensées.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Les statues décorant le soubassement entre les roues abordent en grande majorité les mêmes thèmes...

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Des couple se livrant à des activités sexuelles...

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

et des serpents...

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

La queue du serpent s'enroule autour d'une colonne; en fait c'est un lingam. Lingam signifie signe, phallus. C'est le symbole de Shiva. Il représente le masculin. Il est toujours associé à une base féminine carrée qui symbolise l'énergie féminine, la shakti.

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Ici le serpent représente la Kundalini qui est selon les principes du yoga une puissante énergie présente au bas de la colonne vertébrale et qui, réveillée (grace notamment aux techniques tantriques), va se déployer vers le haut et amener à l'éveil. On trouve également de nombreuses représentations d'un double serpent (positif-négatif, mâle-femelle, nuit-jour, blanc-noir...) s'enroulant autour de la colonne et rappelant l'image du caducé (atteinte de l'équilibre par l'intégration de forces contraires).

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya
Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Vous ne serez pas les seuls à visiter le temple de Surya à Konarak. Il est inscrit au patrimoine mondial UNESCO ce qui est un gage de flux touristique et les pélerins se rendant à Puri, très proche, font un détour (les Indiens adorent le tourisme). Quand s'y rendre ? Evitez juin, juillet et août la mousson y est très forte, vraiment. La chaleur aussi peut être abrutissante; la meilleure période se situe entre octobre et février. Même durant cette période vous n'êtes pas à l'abri des intempéries: la preuve, nous l'avons visité au mois de novembre et il pleuvait. Consolez-vous comme nos amies photographes en vous disant que la pluie magnifie les couleurs de la pierre...

Un agenda sur roulettes, des femmes-arbres, du yoga et un zeste de tantrisme. 2 : Inde - Odisha - Konârak - Temple de Sûrya

Commenter cet article