Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Publié le par Andre Marie Springer

Bon vous allez rire : égalité des hommes et des femmes ; interdiction des mariages forcés ; remise en cause totale du système des castes. Allez en prime on rajoute : ne pas voler, ne pas tuer ou blesser une créature, ne pas proférer de mensonges, ne pas prier pour son compte ou s'auto-glorifier, ne pas gronder les autres, ne pas abuser autrui par la colère et ne pas être intolérant envers autrui. Non ça n’est pas un programme électoral qui ne sera pas tenu ou qu’on fera en négatif. Ce sont les règles de vie des Lingayats. Elles datent du XIIe siècle et elles sont toujours respectées au sein de la communauté. L’ensemble des temples de Mahakuta a été bâti par la dynastie des Chalukya aux VIe et VIIe siècles. Il est situé non loin de la ville de Badami dans le centre de L’Inde. Les Lingayats occupent le site.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Mahakuta c’est d’abord ça quand on arrive sur le site : un arbre. C'est normal. L'arbre est le symbole central et primordial de beaucoup de religions. On le retrouve comme un vestige à l’intérieur de l'enceinte de nombre de temples hindouistes.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

L’ensemble du complexe s’articule autour d’une grande piscine nommée « la piscine lotus du dieu Vishnu ». En son centre est situé un kiosque avec un autel supportant un lingam à 5 faces.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

L’eau semble jouer un rôle très important dans les rituels ; un tunnel, dont l’entrée se situe sous la surface à l’intérieur du bassin, conduit à une chambre matrice où l’initié(e) vient méditer.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Le Lyngayatisme est souvent considéré comme une branche de l’hindouisme. Ses membres réfutent cette affirmation. Dès le début on n’a cessé de nous affirmer qu’ici il n’y avait pas de brahmanes. Les Lyngayats portent autour du cou un objet accroché à une cordelette et contenant un lingam. En gros car c’est beaucoup plus complexe que cela. Ils adorent le lingam qui est la symbolisation amorphe de Shiva mais ne se reconnaissent pas du tout dans l’Hindouisme (refus des Védas et du système des castes).

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Des mudra (gestes) sont effectués quotidiennement, la visite au temple est importante.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Des médiums sont utilisés par les membres de la secte pour les aider dans leur démarche.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

La naissance sociale n’est pas vue comme un paiement des actes d’une vie antérieure : chacun peut choisir la vie qu’il veut mener en toute liberté, il n’y a aucune résignation sociale. Le but final est de s’unir à l’énergie cosmique et de ne plus renaitre. On peut parler ici de religion énergétique, démarche assez courante en Asie mais qui n’est plus très familière dans la civilisation occidentale. N’oublions pas que nous utilisons encore des sourciers pour chercher de l’eau et des cavités, que dans les villages du Sud il y a toujours une dame qui « prend » le feu ou le « mal » (on commence à utiliser leur talent dans les hôpitaux dans les sections des grands brulés sans savoir comment ça fonctionne mais le fait est que ça aide) et dans la religion catholique on pratique des exorcismes, actes énergétiques par excellence.

INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS
INDE : MAHAKUTA ET LES LINGAYATS

Bas relief d’un temple de Mahakuta (VIe siècle). Le Shiva Ardhanarishvara (le seigneur androgyne) symbolise bien de par sa double nature la transcendance des distinctions de genre et l’impossibilité de toute discrimination.

Commenter cet article